Ambassade des pigeons

Une campagne de stérilisation chirurgicale à Troyes

Le 17 décembre dernier, suite à un article de l'EST ECLAIR de novembre dernier annonçant qu'une campagne de stérilisation chirurgicale des pigeons allait avoir lieu à TROYES dès janvier 2016, je me suis décidée à lancer une PETITION sur Opinions.com.

Cette pétition bat des records de signatures (près de 13.000 signatures à 21h ce mardi 22 décembre). Continuons à signer et diffuser ! Un immense merci à tous !

J'ai demandé au Professeur Courreau (président de Faune Alfort) de l'Ecole vétérinaire d'Alfort, de soutenir cette pétition.

Son commentaire n'a pas tardé. L'avis qu'il donne à propos de ces opérations SANS anesthésie véritable circule désormais sur tous les réseaux.

"Professeur émérite à l'ENV d'Alfort et responsable du plus grand centre francilien de soins à la faune sauvage, je confirme que la stérilisation chirurgicale des pigeons est un acte douloureux s'il n'est pas accompagné d'une anesthésie et d'une analgésie adaptées à la chirurgie des viscères. Par ailleurs, cette pratique implique de la mortalité compte-tenu de l'anatomie des oiseaux, comme chez les chapons. Pour ma part, même bien réalisée, je considère que la stérilisation chirurgicale est une pratique de gestion des populations onéreuse qui ne règle pas les problèmes d'hygiène et ne règle qu'à court terme la surpopulation. Pour moi, les pigeonniers bien gérés représentent la seule politique à la fois efficace, éthique et durable."

Professeur Courreau

Après la vive désapprobation d'Allain Bougrain DUBOURG à la lecture de la vidéo tournée en caméra cachée, en 2011, par GAÏA, le commentaire de JF COURREAU (dès les 200 premiers commentaires) a fait l'effet d'une bombe (de paix), supplémentaire !

Cela faisait longtemps que les défenseurs des pigeons tenaient à faire éclater le scandale que constitue l'arrachage des gonades - à vif - des pigeons. L'occasion leur en est donnée par cette pétition, ou plutôt par l'actualité !

Nous avons demandé à François Baroin, Maire de TROYES, de suspendre le contrat passé avec l'entreprise qui effectue ces immondes opérations (en cachette depuis plus de 20 ans, en particulier à TOULOUSE) et de nous recevoir au plus vite afin que nous lui présentions la solution des pigeonniers, approuvée, entre autres, par le Professeur Courreau.

Annonçons ici que nous allons fêter le 1er anniversaire du pigeonnier "pilote" (de toit) installé en partenariat FAUNE ALFORT et AMBASSADE des pigeons.... Ce pigeonnier est déjà en train faire des petits..... La solution des pigeonniers municipaux et particulièrement des pigeonniers de toit est en train de se répandre.... Espoir, donc, pour les pigeons, martyrisés depuis si longtemps...

À suivre !

Vous souhaitant à tous de bonnes fêtes...

Brigitte Marquet,
présidente de L'Ambassade des Pigeons